Accueil chez les assistant.es maternel.les : recommandations

Image d'illustration pour Accueil chez les assistant.es maternel.les : recommandations

Les modes d’accueil du jeune enfant – assistant.es maternel.les, établissements et gardes d’enfants à domicile – peuvent poursuivre leur rôle clef auprès des enfants et des parents.

Pour sécuriser l’accueil des enfants chez les assistant.es maternel.les, voici quelques conseils basés sur le guide du Ministère des solidarités et de la santé. Ces recommandations peuvent évoluer en fonction de l’évolution de la situation épidémique.

Ces précautions doivent permettre d’assurer la sécurité sanitaire de tous (enfants, parents et assistant.es maternel.les) mais aussi de poursuivre l’accueil des tout-petits en répondant à leurs besoins d’éveil, éducatifs, affectifs,...

Ce mémo n’aborde pas les questions relatives au droit du travail. Si vous avez des questions sur ce sujet, vous pouvez solliciter les organisations professionnelles et syndicales. Celles-ci sont en contact permanent avec les services du Ministère. Pour les trouvez, vous pouvez consulter la page dédiée.


Sommaire
•    Quels sont les gestes barrières à appliquer ?
•    Comment doivent s’organiser l’arrivée et le départ des enfants et des parents ?
•    Y a-t-il des précautions à prendre concernant les doudous ?
•    Faut-il continuer de porter un masque ?
•    L’assistant.e maternel.le est-il.elle dans l’obligation d’accueillir les enfants ?
•    Comment entretenir le logement, les jouets, le linge etc. ?
•    Les sorties sont-elles autorisées ? Dans quelles conditions ?
•    Les regroupements sont-ils possibles ?
•    Faut-il accueillir les enfants présentant des symptômes (fièvre ou toux par exemple) ?
•    Que faire face à l’apparition de symptômes de la Covid-19 chez un enfant pendant le temps d’accueil ?
•    Que faire face à l’apparition de symptômes de la Covid-19 chez un.e assistant.e maternel.le pendant le temps d’accueil ?
•    Que faire en cas de symptômes chez un proche d’un.e assistant.e maternel.le ou d’un enfant accueilli ?
•    Que faire si un enfant accueilli ou l’assistant.e maternel.le est testé.e positif.ve à la Covid-19 ?
•    Qui peut être « contact à risque » chez un assistant.e maternel.le ?
•    Quelles sont les conditions pour accueillir à nouveau un enfant ?
•    Si un enfant n’a pas été confié pendant une longue période, faut-il mettre en place une nouvelle période d’adaptation ?


Quels sont les gestes barrières à appliquer ?
En toutes circonstances :
•    Se laver les mains régulièrement avec du savon pendant au moins 30 secondes et se les essuyer avec un essuie-mains à usage unique : avant le repas, après passage aux toilettes, avant de se moucher (si possible) et après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, en arrivant chez l’assistant.e maternel.le et en revenant au domicile.
•    Le lavage des mains doit s’effectuer régulièrement, notamment lors des temps de jeux et de soins, et avant et après la manipulation des masques.
•    Pour les adultes : si pas d’eau à proximité se frictionner les mains pendant 30 secondes avec une solution hydro alcoolique (sur des mains sèches, non souillées, non poudrées). Ces gels ne doivent pas être appliqués aux enfants et doivent être gardés hors de leur portée.
•    Tousser ou éternuer dans son coude.
•    Utiliser des mouchoirs à usage unique à jeter dans une poubelle fermée (si possible à commande non manuelle et équipée d’un sac plastique), se laver les mains si on a touché la poubelle.
•    Ne pas serrer la main ou s’embrasser pour se saluer ; éviter au maximum les contacts physiques.
•    Aérer régulièrement les locaux.
•    Vider et laver tous les jours les poubelles et autres conditionnements.
 

Comment doivent s’organiser l’arrivée et le départ des enfants et des parents ?
L’accueil des enfants doit se faire dans le respect des gestes barrières et des règles de distanciation physique.
Les parents peuvent accéder aux espaces de vie et d’éveil des enfants. Toutefois, le port du masque est obligatoire pour les assistant.es maternel.les et les parents quelle que soit la distance qui les sépare des autres adultes.
A son arrivée, chaque parent doit se laver systématiquement les mains ainsi que celles de son enfant au savon et à l’eau, lorsque la configuration des lieux le permet.

Le temps de présence des parents chez l’assistant.e maternel.le est limité à 15 minutes, sauf cas exceptionnels nécessitant une présence plus longue.
 

Y a-t-il des précautions à prendre concernant les doudous ?
Qu’ils restent chez l’assistant.e maternel.le ou qu’ils fassent les allers-retours avec le domicile de l’enfant, il est recommandé de laver régulièrement les doudous des enfants, par exemple tous les deux jours.
Dans la mesure du possible, il est préférable d’avoir des doudous et tétines qui restent chez l’assistant.e maternel.le, d’autres qui restent à la maison.
 

Faut-il continuer de porter un masque ?
Les enfants de moins de 3 ans ne doivent pas porter de masque.

Pour les assistant.es maternel.les, le port du masque en présence des enfants n’est pas obligatoire.
Pour les professionnels à risque de formes graves de la Covid-19, le port de masques à usage médical (de type chirurgical) demeure obligatoire à tout moment, y compris en présence des enfants.

Le port du masque est obligatoire pour les parents et les assistant.es maternel.les lors de toute interaction.
Le port du masque de protection est recommandé pour toutes les autres personnes de plus de 6 ans présentes dans les pièces d’accueil ou de garde des enfants (y compris les enfants de l’assistant maternel). Au sein des Maisons d’assistant.es maternel.les, le port du masque de protection est obligatoire y compris en présence des enfants.

Les masques doivent être entretenus suivant les indications données par le fabriquant concernant le lavage (nombre de lavages, température, etc.). Les masques « maison » doivent être lavés à 60°C, avec un cycle de lavage d’au moins 30 minutes, chaque jour.
 

L’assistant.e maternel.le est-il.elle dans l’obligation d’accueillir les enfants ?
L’accueil des enfants se poursuit, sauf si l’état de santé de l’assistant.e maternel.le, ou celui de l’un de ses proches ne le lui permet pas.
 

Comment entretenir le logement, les jouets, le linge etc. ?
Les exigences en matière de nettoyage sont renforcées. Il faut en particulier :

  • Aérer les locaux régulièrement. Lorsque c’est possible, ouvrir les fenêtres pour ventiler les pièces (par exemple : entre 10 et 15 min toutes les deux heures, systématiquement le matin avant l’arrivée des enfants, au moment du déjeuner, le soir, pendant et après le nettoyage). Pensez à vérifier le bon fonctionnement des systèmes d'aération et de ventilation (ex. entrées d'air non bouchées, etc.).
  • Nettoyer régulièrement au cours de la journée les surfaces fréquemment touchées par les enfants ou les adultes (ex. poignées de porte, robinets, chaises, tables, etc.), au moins deux fois par jour. Porter une attention particulière aux surfaces en plastique et en acier.
  • Nettoyer systématiquement les sols et surfaces touchées par les enfants et adultes ainsi que les jouets et les structures de jeu extérieures ou intérieures.
  • Se laver les mains très régulièrement au cours de la journée et systématiquement avant et après chaque éternuement, usage d’un mouchoir, contact avec la bouche, ainsi qu’avant et après chaque repas, change ou passage aux toilettes.

L’entretien du linge peut revenir aux protocoles et températures de routine :

  • Changer et laver régulièrement le linge des enfants : dès que nécessaire et au minimum une fois par jour pour les bavoirs et gants de toilette
  • Changer et laver régulièrement les draps et turbulettes des enfants : dès que nécessaire et au minimum une fois par semaine
  • Manipuler le linge avec soin : toujours porter un masque, ne pas le serrer contre soi
  • Se laver les mains après toute manipulation du linge sale et avant toute manipulation du linge propre


Les sorties sont-elles autorisées ? Dans quelles conditions ?
Tout d’abord, il est conseillé de se questionner sur l’opportunité de sortir avec les enfants.
Il est important de prendre en compte le besoin fondamental de bouger pour les enfants.

Lorsque l’assistant.e maternel.le ou la Maison d’assistant.es maternel.les ne dispose pas d’un espace extérieur privatif, les sorties sont possibles et recommandées, sans trop s’éloigner du lieu d’accueil et à condition de limiter au maximum les contacts avec d’autres enfants ou adultes, y compris dans les jardins et parcs publics.

En cas de sortie avec les enfants, vous devrez vous munir des justificatifs suivants :
•    Votre certificat d’agrément
•    Un justificatif de déplacement professionnel à faire remplir et signer par les parents-employeurs
•    Votre attestation de déplacement (cocher la 1re case)

Les regroupements sont-ils possibles ?
Les regroupements d’assistant.es maternel.les accompagné.es des enfants qui leur sont confiés sont à nouveau possibles dans les crèches familiales et les Relais d’Assistants Maternels, en veillant à limiter le nombre d’enfants regroupés. Une inscription préalable ou la tenue d’un registre sont obligatoires. Ils doivent préciser pour chacun des professionnels et enfants présents l’heure de présence, le nom et un numéro de téléphone.
Avec les mêmes limites, les activités rassemblant plusieurs assistant.es maternel.les organisées par des associations peuvent reprendre dans les lieux autorisés à accueillir à nouveau du public.
 

Faut-il accueillir les enfants présentant des symptômes (fièvre ou toux par exemple) ?
Non.
En cas d’apparition de symptômes évoquant un Covid-19 les parents s’engagent à ne pas confier leurs enfants à l’assistant.e maternel.le. La fièvre peut être le seul signe notamment chez l’enfant de moins de 3 mois. Il peut y avoir également de la toux, des difficultés respiratoires, une altération de l’état général et/ou de la diarrhée.
Tous les jours, les parents doivent prendre la température de leurs enfants avant de se rendre chez l’assistant.e maternel.le. Si l’enfant a de la fièvre (température supérieure à 38°), les parents doivent le garder au domicile et ne pas le confier.
En cas de symptômes, les parents doivent consulter un médecin sans délai.
 

Que faire face à l’apparition de symptômes de la Covid-19 chez un enfant pendant le temps d’accueil ?
Si des symptômes apparaissent pendant l’accueil de l’enfant :

  • Avertir sans délais les parents et leur demander de venir prendre en charge leur enfant dans les meilleurs délais
  • Dans l’attente de l’arrivée des parents, isoler l’enfant symptomatique des autres enfants, garantissant une distance minimale d’1 m vis-à-vis de ces derniers, et lui accorder une attention renforcée (le rassurer, lui parler, le réconforter – le professionnel portant un masque chirurgical) ;
  • En cas d’urgence, par exemple si l’enfant présente des difficultés respiratoires, contacter le 15 ;
  • Placer tous les effets personnels de l’enfant dans un sac plastique étanche.

Dans tous les cas, les parents de l’enfant doivent consulter sans délais un médecin et doivent informer dès que possible l’ assistant.e maternel.le, en particulier en cas de résultat positif au test de dépistage.
Dans l’attente du diagnostic, l’accueil des autres enfants se poursuit avec une application rigoureuse des gestes barrières.
Dans l’attente d’un avis médical, l’enfant symptomatique ne peut pas être accueilli par l’assistant.e maternel.le.
 

Que faire face à l’apparition de symptômes de la Covid-19 chez un.e assistant.e maternel.le pendant le temps d’accueil ?
Les parents doivent venir chercher leurs enfants sans délais.
En attendant, l’assistant.e maternel.le porte un masque chirurgical et essaie autant que possible de préserver une distance d’un mètre vis-à-vis des enfants dont elle.il a la charge.
Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un médecin sans délai.
La suspension de l’activité de l’assistant.e maternel.le dépend de l’avis du médecin et prend la forme d’un arrêt de travail.

Que les symptômes apparaissent chez un enfant ou chez un professionnel, et quel que soit le mode d’accueil, dès que possible et sans attendre le résultat du test de dépistage RT-PCR, il convient de dresser la liste des personnes « contact à risque » potentielles.
 

Que faire en cas de symptômes chez un proche d’un.e assistant.e maternel.le ou d’un enfant accueilli ?
Consulter un médecin sans délais. Celui-ci pourra prescrire un test de dépistage RT-PCR, donner les recommandations nécessaires et procéder à l’identification des personnes contacts à risque.
Dans l’attente de la consultation d’un médecin pour la personne qui présente des symptômes de Covid-19 et du résultat du test RT-PCR qui lui est prescrit, l’assistant.e maternel.le.
En attendant l’avis et les consignes du médecin consulté :

  • Le professionnel de l’accueil du jeune enfant dont le proche est symptomatique mais non-confirmé peut continuer à exercer en appliquant rigoureusement les mesures barrières et en portant en permanence un masque, préférablement de type chirurgical
  • L’enfant dont un proche est symptomatique mais non confirmé peut continuer à être accueilli.

Que faire si un enfant accueilli ou l’assistant.e maternel.le est testé.e positif.ve à la Covid-19 ?
S’il s’agit d’un enfant, les parents ou représentants légaux d’un enfant testé positif à la Covid19 en informent sans délais l’assistant maternel. L’accueil de l’enfant texté positif est suspendu pour le temps défini par son médecin (au moins 7 jours à partir des premiers symptômes, ou 7 jours à partir du prélèvement positif si l’enfant n’a pas de symptôme). Il en est de même s’il s’agit de l’assistant.e maternel.le.
Lors de ses échanges avec le médecin ou la plateforme Covid19 de l’Assurance Maladie, l’assistant.e maternel.le testé.e positif.ve ou le parent de l’enfant texté positif veille à préciser qu’il travaille ou que son enfant est accueilli dans un mode d’accueil du jeune enfant et à indiquer lequel.

  • Prévenir sans délais les professionnels (y compris les intervenants extérieurs ayant pu être en contact avec le cas confirmé) et les parents des autres enfants pré-identifiés comme contacts à risque potentiels ; les informer de la situation et des démarches de contact-tracing qui seront entreprises par l’Agence Régionale de Santé et les plateformes Covid19 de l’Assurance Maladie
  • Leur demander d’être attentifs à toute apparition de symptômes et leur rappeler la nécessité de consulter sans délais un médecin en cas de symptômes ; les informer régulièrement des mesures prises
  • L’identité de l’enfant n’est jamais divulguée.

La décision de suspendre l’accueil des autres enfants et/ou l’activité des autres professionnels n’est pas automatique. Elle est prise au cas par cas, selon l’analyse des contacts à risque et les consignes du médecin.
 

Qui peut être « contact à risque » chez un.e assistant.e maternel.le ?

  • L’assistant.e maternel.le ayant travaillé auprès d’un enfant testé positif dès lors qu’elle.il ne portait pas en permanence un masque de protection.
  • L’enfant ayant été accueilli par un professionnel testé positif qui ne portait pas en permanence un masque de protection
  • Tout parent ou autre adulte ayant été présent dans le lieu d’accueil d’un enfant Covid+ sans porter en permanence un masque de protection (ex. conjoint d’un assistant maternel) ;
  • Tout parent ou autre adulte ayant été en contact à risque avec un professionnel ou un parent testé positif selon la définition du contact à risque de Santé Publique France.

N’est pas contact à risque :
L’enfant ayant été accueilli avec un enfant testé positif n’’est pas contact à risque, sauf si trois enfants accueillis aux mêmes endroits seraient positifs au Covid19 sur une période de 7 jours (dans ce cas précis, tous les enfants doivent être considérés contacts à risque).

Dans toutes les autres situations, l’enfant peut être contact à risque. Une évaluation du niveau de risque du contact est réalisée.
 

Quelles sont les conditions pour accueillir à nouveau un enfant ?
L’enfant peut revenir à la fin du délai fixé par le médecin consulté (7 jours à partir des premiers symptômes, sauf s’il a de la température au 7e jour).
Si l’enfant n’a pas développé de symptômes, il peut être à nouveau accueilli à l’expiration de la période d’isolement de 7 jours.
Si l’enfant a développé des symptômes, son retour est possible à l’issue de la période d’isolement

S’il a toujours de la fièvre à la fin de cette période, il ne peut pas revenir et il devra rester isolé jusqu’à 48h après la fin de la fièvre.

La présentation d’une attestation médicale de non-contrindication n’est pas obligatoire. Il peut être
demandé aux parents de produire une attestation sur l’honneur.

A l’expiration du délai de 7 jours, le port du masque demeure proscrit pour les enfants de 0-3 ans pouvant être à nouveau accueillis.
 

Si un enfant n’a pas été confié pendant une longue période, faut-il mettre en place une nouvelle période d’adaptation ?
Le retour de l’enfant chez l’assistant.e maternel.le doit être abordé au cas par cas en fonction de ses besoins.
L’assistant.e maternel.le et la famille devront évaluer ensemble la nécessité de mettre en place une période de réadaptation, selon les besoins des enfants et les possibilités des parents.

 


En cas de question :
Contactez la mission agrément de votre secteur ou le service de PMI qui vous renseigneront.