La mort inattendue ou "subite" du nourrisson

Image d'illustration pour La mort inattendue ou "subite" du nourrisson

Depuis 2013, 12 bébés sont décédés en Ille-et-vilaine de la mort subite du nourrisson, dont Mathis, Liam, Chloée, les dernières petites victimes depuis le début de l'année 2015.
Pour éviter le drame, parents et assistants maternels, parlez ensemble du couchage et du sommeil de bébé.Cela n'arrive pas qu'aux autres.

De quoi parle-t-on ?

Ce décès intervient pendant le sommeil de l’enfant. L’enfant est couché dans son lit puis retrouvé mort quelques heures plus tard. Aucun bruit ni aucun cri ne laissent présager un tel drame.

La mort subite du nourrisson est la première cause de décès entre 1 mois et 1 an.

C’est un décès chaque jour en France !

  • En tant que parent, vous devez demander à l’assistant maternel de respecter la consigne de couchage sur le dos pour la santé de votre enfant.
  • En tant qu’assistant maternel et professionnel de la petite enfance, vous devez rappeler aux parents les consignes et les dangers du couchage sur le côté ou sur le ventre. Vous ne devez pas le coucher ainsi même s’il n’arrive pas à s’endormir.

Bébé a besoin de dormir mais pas à n’importe quel prix !

S’il a des soucis de sommeil, parlez-en ensemble et faites-vous aider par les professionnels de la PMI ou votre médecin traitant qui sont à votre service.

Sur le dos pour dormir….. mais pas seulement !

Jusqu’à ses 12 mois, il faut protéger le nourrisson et faire attention à son environnement de sommeil.

  • Le nourrisson DOIT être couché sur le dos. Ce n’est pas une mode. Depuis 1992, le couchage sur le dos a permis de baisser de 75% la mortalité par MSN.
  • Couché sur le côté, bébé peut basculer et se retrouver sur le ventre. Il n’arrive pas alors à respirer correctement et peut s’étouffer.
  • Le nourrisson doit dormir dans un lit à barreaux ou un lit parapluie uniquement avec le matelas qui est vendu avec. Ne pas rajouter de matelas dans les lits parapluie.
  • Le matelas doit être ferme. Pas de matériel de type couffin, trop mou, qui favorise l’enfouissement du bébé.
  • Le nourrisson doit dormir dans une turbulette. Un simple body peut suffire l’ été.
  • Pas d’oreillers, pas de couette, pas de couverture ni de cale-bébé qui peuvent provoquer un étouffement de l’enfant.
  • Aucune peluche et pas de jouet dans le lit du bébé. éviter le tour de lit !
  • Une température entre 18 et 20 ° dans la chambre.
  • Pas de tabac pendant la grossesse et autour de bébé.
  • Parents et assistants maternels, bébé doit dormir près de vous. Ne l’isolez pas à un étage !

Convenez ensemble d’une période d’adaptation avant l’arrivée définitive de bébé chez l’assistant maternel. Elle doit être progressive et se faire sur 15 jours à 3 semaines. Cela permet de diminuer le stress et l’angoisse liés à la séparation.

  • Ne vous laissez pas séduire par des offres commerciales d’accessoires et de matériel de puériculture « tendance ». Bien souvent, ces équipements ne servent à rien, coûtent cher et sont dangereux.

Ensemble, NOUS pouvons éviter ces drames

qui n’arrivent pas qu’aux autres !