Les animaux au domicile, soyez vigilants !

Image d'illustration pour Les animaux au domicile, soyez vigilants !

Nos chers " petits et grands " animaux de compagnie aussi gentils soient-ils peuvent avoir des réactions pouvant aussi surprendre. En effet, la réaction d'un animal face au comportement d'un enfant n'est jamais assurée et ne peut pas toujours s'anticiper. L'animal adopte spontanément et instinctivement une attitude défensive face à un geste qu'il ne comprend pas ou qu'il perçoit comme agressif même si tel n'est pas le cas.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les morsures ne se limitent pas toujours aux chiens et chats mais peuvent aussi être provoquées par des animaux plus petits tels que les lapins, hamsters et autres rongeurs… même tenus en cage !

Il ne faut pas oublier non plus qu’un animal de par sa taille ou son poids peut être une source de chute, de bousculades, ou même d’asphyxie.

 

La particularité des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

Les animaux de compagnie ne se limitent plus aujourd’hui aux traditionnels chiens et chats. En effet, de nouvelles espèegrave;ces d’animaux, moins conventionnelles, telles que rongeurs, reptiles,  insectes... sont désormais rencontrés au domicile de certains assistants maternels. La détention d'un "nouvel animal de compagnie" (NAC) n'est soumise à aucune autorisation si l'animal appartient à la liste des animaux domestiques.

À l'inverse, une autorisation de détention peut être requise (ex : hermines, belettes, etc.).

En effet, certaines espèces peuvent être dangereuses pour l’homme (risques de morsure (parfois venimeuse), de griffures ou de transmissions de  maladies).

Si vous détenez un de ces animaux dits à risques, il est bien entendu de votre responsabilité de prévenir ces risques en s’informant auprès des autorités compétentes sur les précautions à prendre.

 

 

Les accidents du jeune enfant liés aux animaux sont nombreux. Les équipes agrément de notre Département sont régulièrement confrontées à ces types d’accidents.  

 

 

Quelques conseils pour éviter les accidents

 

La première des préventions est de ne jamais laisser un enfant seul avec un animal.

L’accueil des enfants ne doit jamais se faire en la présence des animaux. Pour cela une distinction claire entre l’espace de vie de l’animal et celui des enfants est nécessaire.

Un espace séparé, inaccessible aux enfants, doit donc être prévu pour isoler l’animal (ex : chenil, cage suffisamment close pour éviter qu’un enfant y glisse un doigt, pièce fermée réservée à l’animal...).

La nourriture et le couchage de celui-ci doivent également être tenus hors de portée des enfants.

 

Ces précautions à suivre, plus particulièrement pendant l’accueil des enfants, permettent en outre de maintenir des conditions d’hygiène optimales au sein du logement.